Loading…
LC

Léonie Carignan-Guillemette

Student Speaker | Étudiant.e
Les abeilles sauvages et les syrphes sont des pollinisateurs d’une grande importance. Au Québec, ils ont largement été étudiés en milieu agricole, mais très peu en milieu forestier. Les interrogations sont nombreuses concernant l’effet du climat futur sur ces organismes alors que les changements climatiques et les coupes forestières modifient considérablement leur habitat. Ce projet vise l’acquisition de connaissances fondamentales, dans le but de tester nos hypothèses : (1) la diversité spécifique d’abeilles sauvages et de syrphes est inversement reliée à la latitude, et (2) l’abondance relative des différentes espèces est influencée par la disponibilité de différents types de fleurs, et ce indépendamment de la latitude. L’échantillonnage a été effectué dans 32 coupes totales réparties dans 3 domaines bioclimatiques adjacents. Des insectes ont été capturés à l’aide de pièges bols et un suivi de la végétation a été réalisé à l’aide d’une méthode point-intercept. Les données sont actuellement en analyse.