Loading…
IB

Isaac Blaise Djoko

Student Speaker | Étudiant.e
Les conflits humain-éléphants sont une préoccupation croissante et la gravité des pertes économiques qui en résultent appelle la recherche des solutions urgentes les plus appropriées. L'utilisation de clôtures de ruches, une méthode d'atténuation présentant des avantages écologiques et socio-économiques, prend de l'ampleur principalement dans la zone de savane en utilisant Apis mellifera scutellata. Nous avons évalué l'utilisation de cette approche pour contrôler les intrusions d'éléphants dans les plantations en zone forestière, hébergeant une sous-espèce différente d'abeille (Apis mellifera adansonii). Pour ce faire, nous avons d'abord caractérisé les colonies en évaluant leurs taux de mouvement et leur niveau d'agressivité (périmètre défensif) à différentes périodes de la journée et de la nuit, puis nous avons évalué leur capacité à s’envoler pour défendre la ruche lorsqu'elles étaient menacées. Nous avons constaté que le niveau d'activité variait entre les colonies et que les colonies étaient plus actives pendant les périodes diurnes et inactives pendant les périodes nocturnes. Les périmètres défensifs différaient entre les colonies et entre les périodes. Le périmètre défensif était plus élevé le matin et au crépuscule par rapport aux périodes de midi et de nuit où les colonies ne défendaient pas assez leur ruche. En réponse à une menace, les abeilles étaient plus disposées à voler pendant les périodes diurnes que nocturnes, et la réponse variait selon les colonies. Dans l’ensemble, étant donné que les intrusions d’éléphants se produisent principalement la nuit, les clôtures de ruches à elles seules peuvent ne pas être suffisantes comme méthode d’atténuation adéquate contre les dommages causés aux cultures par les éléphants de forêt. Nous suggérons de combiner les clôtures de ruches avec d'autres méthodes d'atténuation éprouvées pour améliorer la protection des cultures. Mots clés: agressivité, Apis mellifera adansonii, périmètre défensif, éléphant de forêt, simulation, atténuation.